Trip in Beijing

Publié le par la tisseuse de rêve

Un nouveau jour se lève sur Pékin :) (enfin, il est déjà 11 heures du mat' ici)...
L'aventure continue sous de nouveaux auspices.
Pour commencer, ce week end a été chargé. Visite de mutliples endroits de la ville, découverte de la vie "underground" de Pékin, bière sur le toit d'un bâteau sur le fleuve de Pékin puis film sur la dernière campagne électorale américaine, puis "party" sur les toits d'un immeuble des quartiers chics à écouter de la musique "pourrie" ;) (mdr, même ici ils écoutent de la vieille dance en trouvant ça fun)...
Revisite de Pékin, refilm sur l'avant JO dans un bar branché et underground (ils adorent préciser ça ici)... et toujours des repas de ouf où on pourrait manger à quinze.
Dimanche, petit déjeuner sur une terrasse... j'ai goûté mon premier croissant français chinois. Ils appellent ça ici des cornes de boeuf, car ça à la même forme (je suppute que cela a une connotation un brin licencieuse, vu les rires que provquent ce mot).... ballade à vélo, se perdre pour mieux se retrouver.... Jamais trouvé le parc que je cherchais, mais c'était très chouette quand même... Soirée tranquilou à siroter de la bière en parlant de tout et de rien avec mon "couchsurfeur".
Lundi... Journée magique... Petit déjeuner rapido, je monte sur mon vélo direction le "summer palace" (comprendre, la résidence d'été de l'empereur)... Comme d'habitude, je me perds un brin (la ville est vraiment immense), et me retrouve dans les vieux quartiers pékinois. Enfin la vieille ville, ou du moins les quartiers "bidonvilles"... mais ça fait un bien fou de voir autre chose que du béton et des buildings. Et c'est totalement fascinant. Petite place remplie de billards où de vieux papis jouent sans relâche ou dorment un peu partout, jeunes super fashion qui se balladent au milieu des maisons de brics et de brocs... Terrible... Et je repars direction le palais d'été, que je finis quand même par trouver. Je gare mon vélo, m'acquitte du droit, et me voilà transporté dans un monde parrallèle. Ici tout n'est que magnificience et beauté. C'est gigantesque. Un lac immense se trouve au centre du parc, et des "petites" montagnes l'entourent de toute part, sur lesquelles sont construites pleins de temples, de taille très variées.
Je me ballade, je visite, et je passe de surprise en émerveillements. Il faut rajouter que ce jour là est un jour très spécial, puisqu'il correspond à la fête de la mi-automne, durant laquelle les chinois fêtent les liens familiaux. On l'appelle ici la fête des gâteaux de lune, car sous la dynastie mongole, la population avait été appelée à la révolte grâce à des messages glissés dans des gâteaux. Par conséquent, dimanche et lundi étaient jours fériés dans toute la Chine, et le parc était bondé. Mais comme il fait des centaines d'hectares, ça laissait quand même de la marge :)
Le plus impressionnant est le palais qui se trouve au sommet d'une montagne... gigantesque... on monte les marches, on passe d'étage en étage, encore des marches, des pierres, des portes, des pièces magnifiques, et tout en haut, le refuge sacré des dieux chinois... Le mot dieu n'est pas approprié, disons plutôt des grands sages... Les statues sont magnifiques. Chacune est totalement différente, et exprime une part de sentiment humain. Et puis mon regard est attiré vers l'une d'elle, un peu spéciale... Et là qu'elle n'est pas ma surprise... La sttue représente un blanc... Je me disais bien aussi que ce visage m'était familier... Peut-être un de mes ancêtres :)
Bref, je continue de ma ballader, de temples en temples, de petites montagnes en bord de lac, et tout est resplendissant. Puis vient la fin de la journée. Comme le veut la coutume, le coucher de soleil sur les montagnes a ce jour là une importance significative. Nous sommes donc très nombreux, alignés sur une presqu'île, à rester attendre ce moment magique. Tout est beau et calme, et j'essaie de discuter avec les photographes chinois présents autour de moi (il faut dire que mes dreads attirent toujours l'attention, et qu'on vient régulièrement me parler à leurs propos). Le soleil se couche, lentement, tout est irisé, j'ai les larmes aux yeux. Aucun mot ne peut retranscrire la force de ce moment.
Puis je repars me ballader. Sur le lac, de nombreux bâteaux déambulent, avec à leurs bords nourriture, convives et musique traditionnelle. Le palais est en fête. Je longe le lac, traverse un pont pour me retrouver sur une petite île. Le palais des Lamas est illuminé, la lune est rousse et ronde, la pierre est chaude, les gens sourient...
Il me faut repartir, car j'ai une réunion de couchsurfeurs à wudaoku... Je cherche la sortie, reprend mon vélo, et demande de l'aide à des policiers pour mon chemin... Hilarité générale, chacune m'indique un chemin différent (ils sont 6)... Mouais, ça sent la confusion ça... AU final, ils se mettent d'accord, et je suis leur direction.. 30 mn plus tard, je me retrouve à 200 mètres de mon point de départ initial... Il y a eu un bug dans la matrice... Je tente alors un autre chemin, je me reperds un peu, puis soudainement, un monsieur en vélo s'arrête à côté de moi, me demande où je vais, et me dit, ok, suis-moi, c'est aussi ma route... Un ange venu du ciel... On file à la vitesse des étoiles, et me voilà à mon point de rdv... Je cherche le bar, je monte et descend plusieurs fois dans différents immeubles (imaginez qu'ici, la plupart des endroits se trouvent dans des immeubles. Du coup, vous avez un magasin quelconque au premier, puis un autre au second, etc... en sachant que rien n'est indiqué du dehors... un vrai casse-tête)... et je trouve enfin, au quatrième étage... Pleins de monde, de chouettes rencontres, beaucoup de rires et des nouveaux amis japonais et chinois. Puis redépart pour rencontrer ma nouvelle "couchsurfeuse" de la semaine.
J'arrive donc chez Jehanne, que je rencontre pour la première fois. Et là, c'est le coup de foudre. Du coup, je vais rester chez elle jusqu'à la fin de mon séjour ici. J'ai une clé, donc enfin une petite indépendance qui me faisait tant défaut.
Hier, mardi, jour de règles... et de pluie intense... Je suis donc restée tranquillement chez Jehanne me reposer, et reprendre quelques forces...
Aujourd'hui, le temps est mitigé... je vais en profiter pour aller visiter la place Tienenmen et la cité interdite... rdv bientôt pour la suite des aventures.

Publié dans fifi-brin-de-folie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article