De halloween à potter, il n'y a qu'un pas...

Publié le par la tisseuse de rêve

Yes it’s halloween.... and Harry Potter is going on...
C'est halloween les amis, la fête des morts et des citrouilles....
TRemblez pauvres humains, car les disparus vont revenir vous hanter, brrrrrrrrrrrrrrrrrrrr...
Du fond de leur tanière puante, les morts-vivants se préparent à reprendre la place qu'ils avaient jadis à nos côtés, mais on ne les laissera pas faire. Heureusement, tout cela ne dure que 24 heures, après quoi tout le monde rentre gentiment chez soi, et on n'en parle plus. C'est la magie des fêtes programées. D'ailleurs, on a essayé de me débaucher hier soir, de m'enmener dans les ruelles sombres et bryantes de Brest pour fêter cette drôle de célébration, mais je n'avais guère l'humeur dansante. Ils faut dire que les vieilles citrouilles n'ont guère de quoi faire envie.
Mais ce qui est sûr, c'est qu'une fois halloween passé, on est bel et bien entré dans la phase hivernale de cette année 2007.
Et j'en profite pour souhaiter un happy birthday à mon ptit frère qui a fêté hier en fanfare ses 18 ans... ça me rajeunit pas, tout ça...
Sinon, l'autre nouvelle extraordinaire, c'est que le tome 7 de Harry Potter est ENFIN sorti en français... Harry Potter et les reliques de la mort, que ça s'appelle, même. Et c'est terrible. Non seulement parce que c'est le dernier tome et qu'après, et bien il ne nous restera plus qu'à les relire tous, en faisant une pression sans nom sur l'auteure pour qu'elle nous concocte une petite suite sans prétention (hé! je sais qu'elle a dit qu'elle le fera pas, mais bon, je l'aime bien moi son ptit monde, et un bouquin ça se lit trop vite...). Bon, toujours est-il que du coup j'ai dévoré ce dernier tome à une vitesse prodigieuse (si mes bouquins de fac pouvaient être aussi passionnant), et je suis super contente de connaître (enfin) la fin... Mais chut, promis, je dirai rien, parce qu'il y en a plein qui l'ont pas encore lu. Déjà que ça a été super dur de se taire quand Dumbledore est mort au tome 6, mais je ferai un effort.
Allez, courrez tous l'achetez ou faites-le vous prêter par ceux qui ont déjà craqué, comme ça après tout le monde connaîtra la fin et on pourra en papoter autour d'un bon feu. Bon, Ju et Goul, y'a plus qu'à vous mettre d'accord pour savoir à qui je le passe en premier.

Voilou, sinon, j'essaie tant bien que mal de rédiger un article sur l'aspect sauvage des habitants d'écovillage. C'est un article qui peut être intéressant, je vous dirai ça quand je l'aurai écrit. D'ailleurs, si quelqu'un a des idées ou des suggestions, c'est un peu la panne sèche en ce moment.... Bon, d'accord, je vais y bosser... Mais c'est pas ma faute. Y'a une brume pas possible depuis quelques jours (jsuis en plein dans l'ambiance), et internet me dévore le cerveau. Je pense aux fringues que je veux fabriquer, je m'occupe de tricot, de couture, de machine à coudre, de rêve de voyage au Japon, de ce que peut bien faire mon amoureux qui est tout malade et si loin de moi, de trouver des sous pour vivre, de ce que je veux faire de mon avenir, de quand je vais choisir de partir d'ici, de où je vais bien pouvoir aller, ....
Alors au milieu de tout ça, vous pensez bien que j'ai du mal à me concentrer.
Bon, en même temps, il suffirait que j'arrête de rêvasser comme une andouille et que je m'occupe un peu plus de ce qui est important, seulement voilà, tout ce que je viens d'énumérer me paraît aussi important que mon article.
ET en passan,t, y'a d'autres bouquins qu'il faut absolument que vous lisiez :

1) Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes, de Robert M. Pirsig. Un magnifique bouquin sur le sens de la vie et de la pensée, et que tout étudiant qui a un tant soit peu persévéré dans les études devrait adorer pour son approche du savoir et de la transmission...
2) Utopie et primitivisme, de Christian Marouby. C'est mon autre livre de chevet du moment, et je le conseille à tout ceux qui se questionnent sur les utopistes d'avant... pour mieux comprendre les utopistes d'aujourd'hui. J'en dis pas plus, lisez-le...
3) Un ptit bouquin toujours utile à avoir à portée de main, c'est Le réel et son double, de Clément Rosset. Une approche simple et concise de la difficulté, que dis-je, de la quasi-impossibilité d'avoir accès à ce fameux Réel, le pourquoi du comment que ça marche (pas), et surtout une bonne méthode pour comprendre comment relativiser à tout instant son jugement, qu'on est tout petit et que l'intention ne fait pas tout. Si vous l'avez pas déjà dans votre bibliothèque, courrez, pauvres fous...
4) (je m'arrête plus, tant pis)... POlitiques de la nature de Bruno Latour. Alors lui, je l'aime vraiment bien, même si à la fac mes profs me disent : "oui mais voyez-vous, ce monsieur Latour, il n'a fait qu'inventer l'eau tiède. C'est un penseur mou, et dont vous ne saisissez pas toute l'ambiguïté"... Bon, peut-être, va savoir, mais en tout cas, je l'ai vu en séminaire, le monsieur, et il pète tout (bon, faut dire que j'approuve ses théories car elles sont très proches des miennes, ce qui est plutôt pratique). Une intelligence affutée comme un poignard, et un humeur et une pétillance qui le rendent bonhome et jovial. Mais c'est à lire en complément d'un autre ouvrage, que je gardais pour la fin :
5) Philippe Descola, Par delà nature et culture... ALors voilà Le livre qu'il faut lire. Pas d'excuse, ni de faux-fuyant. Lui là, il a quasi tout dit, même si c'est en fin de compte tout simple. Ce qu'il dit, ce grand ponte de l'anthropologie française, c'est que toutes les cultures ont leur part de pertinence, et qu'elles valeent bien la nôtre. Ah, merci infiniment monsieur Descola, car grâce à vous, je peux enfin dire à mes profs : et oui, chaque culture (quel que soit l'échelle) à des codes et des valeurs qui ont leur part de pertinence, donc les écovillageois ne osnt pas des marginaux mais des créateurs de mondes, tout comme les autres. L'expérimentation est au coeur de la vie, et ils ont su lui redonner une nouvelle forme à l'aube de ce siècle consumériste et ultra libéral.

Bref, je m'arrête là, mais en tout cas, si après Harry Potter 7 vous avez encore envie de lire, voici quelques idées pas mal...

Bonne lecture, et que le bon vent vous porte. Namasté et pleins de mouchous à la citrouille.

Publié dans fifi-brin-de-folie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article